Haramiste – Antoine Desrosières

haramiste Desrosières

Deux sœurs, Rim et Yasmina discutent sur un banc public. Elles viennent de rembarrer gentiment deux jeunes de la cité. « Si tu dis oui, t’es une salope ! Si tu dis non, t’es une salope ! Ils sont subtils ces gens-là ! » Les deux jeunes filles sont musulmanes et portent le voile. Les enjeux du nouveau film d’Antoine Desrosières (A la belle étoile, Banqueroute) sont posés dès les premières minutes. Haramiste est le portrait de ces deux sœurs. Deux musulmanes dans la France d’aujourd’hui. Dans leur chambre, elles discutent comme n’importe quelles jeunes adolescentes. Rim et Yasmina parlent frontalement de sexualité avec une candeur matinée de frustration, de désir et de fantasmes de l’amour. Se greffent dessus les interdits liés à la religion. Si le dialogue donne l’impression d’une sorte d’happening, ce n’est qu’en surface, car il s’avère bien plus subtil qu’il n’y parait au premier abord. En filigrane se dessine, le besoin d’émancipation de ses deux jeunes filles. Parfois totalement antinomiques dans leurs propos, elles n’en questionnent pas moins l’ordre établi et les préjugés sociaux dans des réparties d’une grande drôlerie et sincérité. Connectées à Internet, Rim et Yasmine s’échappent d’un quotidien qui tente de les enfermer sous la chape de plomb de valeurs religieuses. Dans cet univers machiste auquel elles doivent se soumettre, elles tentent de conduire la danse. Rim s’échappe pour une rencontre d’une nuit.  Yasmina l’attend toute la nuit parcourue de sentiments contradictoires envers sa sœur et la peur au ventre. L’étrange sentiment de la transgression in fine les tiraille toutes deux.

De chaque plan, Souad Arsane et Inas Chianti sont formidables de naturel. Haramiste est un film d’une jeunesse et d’une énergie folle, heureusement bien loin des approches compassionnelles ou épouvantées des jeunes de banlieue. Antoine Desrosières capte avec une grande élégance et une justesse de ton rare, le besoin de liberté qui bat sous le voile de ces deux jeunes filles. Une très belle réussite.

August Tino

A lire l’entretien avec le réalisateur, Antoine Desrosières,

Haramiste fait partie de notre Top des meilleurs courts métrages

Haramiste est disponible en VOD

haramiste aff

Haramiste, un film d’Antoine Desrosières avec Souad Arsane, Inas Chianti. Scénario : Antoine Desrosières, Anne-Sophie Nanki, Souad Arsane & Inas Chianti. Directeur de la photo : George Lechaptois. Décors : Laurent Le Corre. Son : Jules Pottier. Casting : Johanna Lecomte. Montage : Simon Thoral. Productrice : Annabelle Bouzom. Production : Les Films de l’Autre Cougar en coproduction avec Hybrid Films avec le soutien du Département de la Vienne, de la Région Poitou-Charentes, de la Région Île de France et en partenariat avec le CNC. Distribution : Les Films de l’Autre Cougar (sortie le 1er Juillet 2015). France. 2014. 40 mn. DCP. Tous Publics. Prix du Public au Festival Côté Court de Pantin 2015.

 

2 commentaires sur “Haramiste – Antoine Desrosières

Les commentaires sont fermés.