Elvis – John Carpenter

Elvis, King du Rock & Roll, John Carpenter, réalisateur de films d’horreur et Kurt Russell, tout juste sortie des productions Disney –  trois fortes personnalités pour un film de télévision de 2h41, qui lors de sa diffusion pulvérisa tous les records d’audience chez l’Oncle Sam.

 Carpenter démarre son film par le retour du King sur la scène à Las Vegas en 1969 après huit ans d’absence. Il choisi le jour où il reçoit les menaces de mort de la part d’un fou opposé à son retour. Elvis plonge alors dans ses souvenirs, de son enfance à sa remontée sur scène sans oublier la rencontre avec Priscilla, son grand amour.

 Né dans une famille très pauvre de travailleurs, l’enfance d’Elvis baigne dans les mélodies du blues, du gospel et de la country. C’est un garçon excentrique qui se distingue des autres enfants de son âge. Il n’arrête pas de coiffer sa mèche en « banane » et s’habille d’une manière tapageuse (quelques années plus tard, il sera copié par des milliers d’artistes de part le monde). C’est sa voix de velours, aux consonances « black » qui séduit le patron du studio Sun Records, Sam Phillips. Pourtant ses débuts sont plutôt chaotiques et c’est sa rencontre avec le colonel Parker qui fait véritablement décoller sa carrière.

Le grand intérêt de cette édition DVD est double, d’abord de sortir un inédit de Carpenter, puis de proposer la version intégrale du film. Version que nous préférons à celle dite cinéma de deux heures, qui connue en son temps une exploitation en salles sous le titre Le roman d’Elvis, et uniquement proposé ici en version française. Le film de Carpenter, plus ample dans sa version d’origine ne connaît pas de temps mort et les quasi-trois heures passent comme une chanson d’Elvis.

 Le duo de Kurt Russell et Shelley Winters, qui joue la mère d’Elvis, est irremplaçable. La relation fusionnelle entre la mère et le fils, qu’essaie de dépeindre Carpenter, est très touchante. Kurt Russell révèle avec ce film son immense talent d’acteur, la capacité exceptionnelle d’incarner et non d’imiter la personnalité d’une telle envergure comme Elvis.

 Le film est destiné à un public large et c’est certainement pour cette raison que le côté sombre du chanteur était un peu atténué, mais la suggestion a peut-être plus de force dans l’art du cinéma. Dans le documentaire en bonus du DVD, John Carpenter avoue être le plus grand fan d’Elvis.

Ce film est peut-être le plus beau cadeau du réalisateur aux fans d’Elvis.

 

R. B. et F.G.

Elvis – Un film de John Carpenter avec Kurt Russell, Shelley Winters. (1979)

DVD 1 // Version Longue (2h41) en anglais, sous-titré français

DVD 2 // Version Cinéma (2h07) en français

BONUS // « Faire revivre la légende »: Interviews et images d’archives de Kurt Russell et John Carpenter

Format Image – Ecran // 1.78 – 16/9

Format Son // Stéréo 2.0

Prix public conseillé // 19.99 € TTC

Editeur // Play On

Les commentaires sont clos.